Connaître et comprendre les parcours proposés en 1re année de musicologie, les prérequis, les modes d'évaluation, les types d'enseignement et l'accompagnement à la réussite est essentiel pour pouvoir vous repérer dans votre environnement universitaire.

Plusieurs parcours


Le département de Musicologie de Grenoble propose plusieurs parcours à partir de la 2e année (L2) :

parcours Musiques et musicologie : il prépare principalement les étudiants à l'accès à un master recherche, en particulier grâce à une UE « Introduction à la recherche ».
 
parcours Interprétation et pratiques musicales : il est conçu en partenariat avec les conservatoires de musique de Grenoble, Chambéry et Bourgoin-Jallieu. Une mutualisation de certaines UE facilite le passage des étudiants d’une structure à l’autre et permet d’élargir les possibilités de débouchés professionnels à l’issue de la licence, vers les métiers impliquant une pratique instrumentale ou vocale (enseignement en conservatoire et école de musique, métiers du spectacle).
 
Un parcours supplémentaire est accessible en 3e année (L3) :

parcours Métiers de l’enseignement. Il est plus particulièrement orienté vers les concours de la fonction publique (CAPES, Professorat des écoles) ou le DUMI (diplôme universitaire de musicien intervenant). Il s’appuie sur un travail avec l’Inspecteur pédagogique de l’Académie de Grenoble avec lequel sont organisés, dans le cadre scolaire, des stages obligatoires en L3.

Enfin, un double parcours est proposé depuis la rentrée 2017 :

parcours Physique et Musicologie. Il offre la possibilité d’obtenir en trois ans à la fois une licence de physique et une licence de musicologie.

Le catalogue de formation de l'Université Grenoble Alpes détaille le programme dispensé en licence de musicologie.
 

Les pré requis

Un niveau minimum est souhaité pour aborder sans problème la 1re année de la licence de musicologie : plusieurs années de pratique musicale (tous instruments et styles de musique bienvenus), connaissances de base en solfège (aisance pour la lecture en clé de sol et clé de fa, dictées simples), savoir déchiffrer une pièce simple à la voix.
La pratique d’un instrument enseigné dans les conservatoires et écoles de musique est vivement conseillée. La maîtrise élémentaire du clavier pour les non pianistes s’imposera dès le début des études et devra être poursuivie pour préparer les épreuves d’accompagnement en L2 et L3.

L'évaluation

Deux formes d’évaluation coexistent :

• Le contrôle continu a lieu durant le semestre.

• L’examen terminal se déroule à la fin de chaque semestre.

Types d’exercices demandés : dissertations sur des questions de cours, analyse d’oeuvres, exercices d’écriture, épreuves écrites et orales de formation musicale.

Une 2e session d’examen a lieu en juin pour les étudiants n’ayant pas validé le semestre
Le semestre est acquis si la moyenne générale obtenue aux UE est égale ou supérieure à 10/20.
L’année est acquise si la moyenne des deux semestres est égale ou supérieure à 10/20.