Connaître et comprendre l'organisation des enseignements en licence d'histoire, les modalités d'évaluation, les types d'enseignement et l'accompagnement à la réussite est essentiel pour pouvoir vous repérer dans votre environnement universitaire.

Un apprentissage progressif

Le département d’histoire de Grenoble propose un apprentissage progressif pendant les 3 années de la licence d’histoire :

• une étape de découverte de deux disciplines en L1 : Histoire / Géographie avec des enseignements centrés principalement sur l’Histoire et des enseignements dispensés dans la discipline complémentaire, la géographie.
Cette 1re année permet à ceux qui hésitent entre deux disciplines, de les "tester" pendant un semestre ou un an. Elle donne également la possibilité aux étudiants qui le souhaiteraient de se réorienter, au second semestre de la première année ou en deuxième année vers la licence de géographie.

• En L2 d’histoire, les étudiants consolident les bases acquises l’année précédente et en L3, ils les approfondissent.

À partir de la deuxième année, les étudiants peuvent, par leur choix dans les enseignements fondamentaux et dans les options, infléchir et personnaliser leur projet d’études. Quatre orientations sont suggérées :
  • L’orientation « Enseignement » ntéresse les étudiants qui se destinent au concours de l’enseignement et à la recherche en histoire.
  • L’orientation « Archives, documentation, patrimoine, archéologie » propose des UE optionnelles dans le domaine de l'histoire culturelle mais aussi des UE à caractère plus technique (histoire du livre, archéologie). Les options proposées en Sciences Humaines (histoire de l'art, philosophie) consolident la culture générale. Les stages sont organisés de préférence en archives, bibliothèque, maison d'édition, musée ou dans des établissements, publics ou privés, à vocation culturelle.
  • L’orientation « Vie publique et relations internationales » s’adresse aux étudiants qui se destinent aux carrières de l’administration, aux métiers de la fonction publique. Elle permet d’armer les étudiants en vue de la préparation de concours ou de les former à la de recherche dans ce domaine. Des options permettent une ouverture vers le droit, l’économie, la sociologie ou l’histoire des relations internationales.
  • L’orientation « Économie-Espace-Environnement » permet de diversifier les débouchés possibles en donnant une double dimension, à la fois historique et géographique plus marquée : fonction publique  territoriale, école de commerce ; Master IAE (Institut d'administration des entreprises), aménagement, urbanisme, Master recherche...
Ces parcours sont indicatifs ; ils n’ont aucun caractère contraignant mais tiennent compte de possibles débouchés professionnels. Les étudiants peuvent aussi se construire un parcours personnel.

Le catalogue de formation de l'Université Grenoble Alpes détaille le programme dispensé en licence d'histoire.

 

L'évaluation

Deux formes d’évaluation coexistent :
- le contrôle continu : il a lieu pendant le semestre. Les TD sont évalués sous cette modalité. Il compte pour 50% de la note.
- l’examen terminal : il se déroule à la fin de chaque semestre. Il compte pour 50% de la note.
Types d’exercices demandés : dissertation, explication de texte, exposés oraux et écrits pour le contrôle continu.
En L3, un mini mémoire d’une vingtaine de pages est proposé alternativement au stage. Il s’agit d’une recherche ou d’un approfondissement sur un thème que l’étudiant envisage d’aborder en master.

Une 2e session d’examen (rattrapage) a lieu en juin pour les étudiants n’ayant pas validé le semestre
Le semestre est acquis si la moyenne générale obtenue aux UE est égale ou supérieure à 10/20.
L’année est acquise si la moyenne des deux semestres est égale ou supérieure à 10/20