La licence SHA permet d’analyser les mutations concrètes du monde contemporain et leurs enjeux économiques, sociaux, politiques et culturels.
Cette formation pluridisciplinaire est fondée sur les connaissances et les méthodes de la géographie, de l’histoire et de la philosophie. À ces trois disciplines de base s’ajoutent le droit, l’économie et la gestion ainsi que les langues (LV1 et LV2 obligatoires, un cours disciplinaire dispensé en anglais à chaque niveau de la licence).
Par leur capacité à déchiffrer des phénomènes complexes, ces disciplines fournissent des éléments explicatifs sur les rapports de l’homme à la société et à l’environnement, et des outils de mobilisation des compétences personnelles des étudiants, notamment celles acquises au lycée.
Les enseignements sont pensés en commun, les contenus s’enrichissent mutuellement, les méthodes convergent au service de l’analyse critique.

Les 3 années de la licence sont conçues pour favoriser l’acquisition progressive des connaissances et des compétences :

La première année (L1) permet une articulation entre les différentes disciplines proposées autour d’un thème commun : société et cultures. Ce thème est abordé à travers trois problématiques : en histoire, le rapport entre liberté et servitude ; en philosophie le rapport entre les médias, l’individu et les relations sociales et en géographie le rapport entre sociétés, cultures et territoires.

La deuxième année (L2) élargit la pluridisciplinarité avec l’introduction d’enseignements de droit et d’économie et un approfondissement du thème des mutations contemporaines à partir de la thématique suivante : société et territoires.

La troisième année (L3) est une année de spécialisation à partir d’un thème commun : société et travail. Cette année comprend une introduction au monde de l’entreprise grâce à des enseignements de droit privé, d’économie du travail et de gestion / management. Les options proposées sont suggérées en fonction de votre projet personnel (sociologie, gestion, management, aménagement du territoire, documentation). Outre l’approfondissement des connaissances et la consolidation des compétences, de nouvelles compétences sont acquises en statistiques.