Les sciences de la terre regroupent les sciences qui étudient la terre dans sa globalité : terre fluide (hydrosphère atmosphère), terre solide (les enveloppes terrestres de la croûte au noyau) et les interfaces entre ces enveloppes (sol, sédiments, eau). Les sciences de la terre comprennent les sciences de l’environnement et peuvent conduire à l’étude des autres planètes.
Tous types de ressources sont étudiées par les sciences de la Terre :
• eau,
• minéral,
• combustible,
• l’exploitation des sols…

Les sciences de la terre permettent l’étude des aléas et des risques naturels tels que :
• le risque volcanologique,
• le risque sismique,
• le risque gravitaire,
• les risques hydrologiques,
• les risques climatiques…

L’étude des sciences de la terre permet d’aborder la problématique des ressources sur terre, leur recherche, leur exploitation, la compréhension des mécanismes ségrégation et concentration des matières premières nécessaires au développement de nos sociétés.
Les sciences de la terre permettent de comprendre la formation et le fonctionnement de notre planète et des autres corps du système solaire.